À PROPOS DES TSUNAMIS, DE GAIA ET DE L’ÉCOLOGIE.

Le récent tsunami survenu dans l'océan Indien est une conséquence de la tectonique des plaques : un tremblement de terre sous l'océan de forte magnitude dû aux mouvements physiques de la croûte terrestre. Celle-ci n'ayant que de très peu d'interaction (sauf sur une très longue période) avec la biosphère vivante et Gaia (constituées de l'atmosphère et de la terre végétale en surface). Mais si nous continuons à tourmenter l'atmosphère, et continuons à amplifier le réchauffement de la Terre par l'utilisation irraisonnée des combustibles fossiles, Gaia réagira. On peut alors s'attendre à des tempêtes et autres événements climatiques extrêmes, comparables par l'ampleur de leurs conséquences avec le tsunami récemment survenu (bien que ce dernier soit produit par un mécanisme complètement différent). Ces événements climatiques seront de plus en plus extrêmes et surviendront de plus en plus fréquemment, comme on le constate déjà, à mesure que le temps passe. Autrement dit, il n'existe pas de relation directe entre Gaia, le réchauffement de la planète dû à l'activité humaine, et ce récent tsunami ; mais ce terrible événement devrait être vu comme un avertissement et devrait nous inciter à la prudence, quant à la façon dont nous interagissons avec le climat en brûlant des combustibles fossiles comme nous le faisons aujourd'hui.

Il existe d'autres sources d'énergie, bien meilleures au sens où celles-ci n'affectent pas Gaia comme la combustion du gaz, du charbon ou du pétrole. Bien entendu, les économies d'énergie sont utiles, et doivent être vigoureusement encouragées, mais cela ne suffira pas. D'autre part, les énergies renouvelables, solaire et éolienne, peuvent et doivent être développées ; celles-ci constituent toutefois des sources d'énergie très minimes. Elles ne produisent que de très petites quantités d'énergie, à un coût très onéreux, et leur production intermittente varie constamment. Non seulement ces énergies sont très coûteuses, mais elles sont également incapables de subvenir aux besoins énergétiques de notre société industrielle. En revanche, l'énergie nucléaire est fiable et propre. Elle peut produire de façon sûre une grande quantité d'énergie, n'affectant que très peu sinon pas du tout, la biosphère (un gramme d'uranium produit autant d'énergie qu'une tonne de pétrole ; cette différence est d'un facteur d'un million). L'énergie nucléaire propre et respectueuse de l'environnement doit promptement être développée, autant et aussi rapidement que possible (le statut actuel de notre planète requiert une action immédiate), afin de remplacer cette dangereuse habitude qu'est la combustion des combustibles fossiles qui dominent la production d'énergie d'aujourd'hui. Sauf le respect que j'ai pour nos voisins allemands, leur décision de sortir du nucléaire est un faux pas historique, qui contribuera à augmenter (au lieu d'adoucir) le mal déjà fait à Gaia par l'émission de CO2 dans l'atmosphère, et ce, sur une échelle mondiale. Il serait sage, courageux, et cela serait bon pour Gaia et l'environnement, que l'Allemagne reconsidère sa sortie du nucléaire dans cette perspective.

Écologiquement vôtre,

<>
James Lovelock et Bruno Comby (Président de l'AEPN - Association des Ecologistes Pour le Nucléaire, www.ecolo.org )

Photos des auteurs : cliquer ici (pour James Lovelock) ici (pour Bruno Comby) et ici (les deux ensemble)
(c) Copyright photos : Bruno Comby - www.comby.org

 

Références :

- "The Ages of Gaia" de James Lovelock et ses autres livres sur Gaia / voir son site web: http://www.ecolo.org/lovelock/ (cliquer sur le drapeau français sur cette page d'accueil)

- "Le nucléaire, avenir de l'écologie" de Bruno Comby, avec une introduction de James Lovelock : http://www.ecolo.org (cliquer sur "Livres" dans le menu)

 

(ce texte a été rédigé par Bruno Comby le 14 janvier 2005, après une discussion avec James Lovelock sur ce thème, pour répondre à la question d'un journaliste allemand sur Gaia et le récent Tsunami, en vue d'une publication dans le journal allemand "Bild Am Sonntag")



Copyright notice : you are authorized (and encouraged) to distribute, translate and/or publish the text above freely, in paper or electronic form, and to send it to the media for publication, with the authorization to be published, under the condition that : 1/ it is republished or transmitted as is, without any modification (other than minor editing) 2/ you send a copy of the published article(s) to: EFN@ecolo.org 3/ translation(s) be sent to EFN for reviewal before publication, such translation(s) may be posted on EFN's web site and/or to EFN's mailing lists. If substantial modifications (other than minor editing) are required such as adding comments or making significant changes to the text, please contact EFN.

___________________________

 

EFN - Environmentalists For Nuclear Energy

EFN is a not-for-profit international organization gathering over 6000 members and supporters, with headquarters in France, and a network of similar organizations and local correspondents in 50 countries, to inform the public on energy and the environment.

55 rue Victor Hugo, 78800 Houilles, France
Phone: + 33 1 30 86 00 33 - Fax: +33 1 30 86 00 10
E-mail: nuc-enAecolo.org (spam prevention: please replace the character "A" by "@" in the e-mail address)
Web site: http://www.ecolo.org (click on a flag)

____________________________

EFN-USA is a 501(c)(3) tax-exempt not-for-profit organization incorporated in the United States, with similar objectives.

E-mail of EFN-USA: nuc-usAecolo.org (spam prevention: please replace the character "A" by "@" in the e-mail address)
Web site of EFN-USA: http://www.ecolo.org (click on the US flag)

____________________________________________

James Lovelock, FRS, independent researcher, author of the
Gaia theory, is considered as one of the historical founders of global
and environmental thinking since the 1960's. He is an eminent member of
EFN since 2001. For information on James Lovelock:
http://www.ecolo.org/lovelock/

Bruno Comby independent researcher, is a graduate of the highly
regarded Ecole Polytechnique in France and holds a higher degree in
nuclear physics. He is a well-known scientist, book author and a
environmentalist. He created the IBC (Comby Institute) in
1993 and EFN (Environmentalists For Nuclear Energy) in 1996. For
information on Bruno Comby: http://www.comby.org

<>_________________________